Chaque semaine, une image parmi les 55 000 prises par Olivier Prévôt est publiée sur ce site afin d'illustrer la diversité de ses intérêts, des personnes qu'il a rencontrées et des lieux qu'il a parcourus.

Poseur de pavés - le 10 novembre 2010, Doğubeyazıt, Kurdistan de Turquie

Olivier est parti en novembre 2010 dans l'extrême Est de la Turquie, principalement dans deux villes du Kurdistan turc : Ağrı et Doğubeyazıt. Dans cette dernière, il est resté plusieurs jours, avec un temps magnifique.

Ce 10 novembre, il a parcouru toute la zone semi-industrielle des faubourgs de la ville en photographiant. Il passa devant un chantier de pavage d'une rue. Il photographia longuement les ouvriers en train de travailler et en pause. Il s'intéressa particulièrement à l'un d'entre eux et dont il fit cinq portraits.

L'homme est pris de face, son visage centré occupant la majeure partie de l'image. Il regarde Olivier, avec un sourire à peine esquissé. Il porte un chandail tricoté blanc et noir, avec un large col. À l'arrière plan, le ciel très bleu occupe tout le haut de la photographie. Quelque chose de très flou est à gauche de l'image.

Cette composition est caractéristique d'une grande partie des portraits d'Olivier, centrée sur le visage qui occupe la majorité de la surface de l'image. Elle est néanmoins relativement particulière en raison des conditions de prise de vue : une luminosité intense qui contraste certaines partie du visage, yeux, cheveux, sourcils et col du chandail devenant très noirs, l'a aussi obligé à réduire l'ouverture du diaphragme de l'objectif. Le visage est d'une parfaite netteté alors que très souvent dans ses portraits réalisés à grande ouverture un flou peut apparaître dans la chevelure ou sur le bout du nez. Le ciel d'un bleu uniforme, rare dans ses portraits, se retrouve souvent dans ses photographies de paysage.

Cinq photographies ont été prises de cette personnes. Elles sont toute notées, trois assez moyennement, et deux bien : la quatrième et la dernière - la dernière étant l'image de la semaine. J'ai joint cette quatrième photographie.

Par rapport à l'image de la semaine, cette photographie est prise avec plus de recul, une part plus grande de son torse apparaît dans l'image. Elle est aussi un peu plus animée, un autre ouvrier ainsi que ce qui semble être des grues, entrent dans la composition.

J'ai ajouté cette photographie non notée pour situer un peu le contexte. Olivier a pris presque une vingtaine de vues de ce chantier de pavage. Et l'image ci-dessus qui a pour sujet le conducteur du gerbeur, montre la personne dont le portrait est l'image de la semaine en train de poser un pavé : elle apparaît ainsi en marge sur cinq autres photographies ; alors que tous les ouvriers se sont mis en pause et prenaient pose devant l'appareil photographique - il y a six photographies de groupe -, lui, il a continué de travailler pendant ce temps. Mais c'est lui qui a été après le sujet du plus grand nombre de portraits. Le thème du travail, si important dans toute l'œuvre d'Olivier, trouve ici, de manière discrète, son expression.

Une partie des photographies de ce séjour, avec celle-ci, pourrait faire partie d'un catalogue sur Doğubeyazıt, mais certaines ont déjà été publiées dans le catalogue Dans la nuit kurde. Un catalogue thématique sur les chantiers qui abondent dans toutes les photographies d'Olivier, pourrait aussi être envisagé.

Image du 20 septembre 2021 - semaine 38 de 2021.

Archives des images de la semaine de l'année 2021

Galerie des images de la semaine - année 2020

Archives des images de la semaine de l'année 2020

Galerie des images de la semaine - année 2019

Archives des images de la semaine de l'année 2019

  Image semaine précédente ►