Chaque semaine, une image parmi les 55 000 prises par Olivier Prévôt a été publiée sur ce site afin d'illustrer la diversité de ses intérêts, des personnes qu'il a rencontrées et des lieux qu'il a parcourus.

Portrait de jeune homme - le 19 juin 2010, Azrak, Jordanie

Olivier, en juin 2010, partit pour la première fois au Koweït et termina son voyage en Jordanie. Après un séjour à Amman, il passa plusieurs jours  dans une petite ville sur la route reliant la Jordanie à l'Arabie Saoudite, Azrak.

Ce 19 juin, il sortit d'abord le matin, prit un peu plus d'une centaine de photographies et dut rentrer à l'hôtel. Il devait faire très chaud passée la mi-juin dans cette petite ville du désert. L'après-midi, il n'a plus photographié à l'extérieur mais à l'intérieur, peut-être est-il resté à l'hôtel ou dans un café attenant. Il a fait cinq portraits. Le dernier est celui d'un jeune homme.

Le fond de l'image est un mur couvert d'une tapisserie à fleurs, de couleur grise, visiblement ancienne avec les traces des personnes qui doivent s'y adosser. Le jeune homme est décentré : son visage est au centre du carré formé par le petit coté du rectangle de la photographie, carré calé sur la gauche. Il porte un survêtement de couleur taupe avec des écritures publicitaires, et en dessous, un maillot gris épais au col remontant sur le coup. Une casquette bleu-gris couvre ses cheveux. Il regarde avec un large sourire Olivier.

Cette photographie n'est pas tout à fait représentative des portraits réalisés par Olivier : soit il resserre plus le cadrage sur le visage, soit il prend plus de recul. Cependant, de nombreuses caractéristiques propres à Olivier sont présentes. En premier, la palette réduite de couleurs - ici avec une dominante de gris - très fréquente dans ses photos surtout prises vers la fin de son travail. Le décentrement du sujet en est une autre. Puis, il y a surtout le contraste entre le caractère indéfinissable du lieu - est-ce une pièce d'un appartement, d'un café ? - aux couleurs peu marquées et la présence du jeune homme, accentuée par la rougeur du visage et son regard. Enfin, l'image donne l'impression d'une parfaite spontanéité, d'une complicité entre le photographe et son modèle, ce qui est quasiment permanent chez Olivier.

Il s'agit de la seule photographie de ce jeune homme : je ne l'ai pas retrouvé sur d'autres prises, de ce jour ou les jours précédents ou les jours qui suivent. Je n'ai pas retrouvé le lieu non plus. Il s'agit d'une prise unique, ce qui est aussi un peu contraire à ces habitudes : il n'hésitait pas à prendre son temps et faire de multiples essais en changeant légèrement le cadrage.

Cette image a été bien notée par Olivier.

Une partie de ces images pourraient s'intégrer dans un catalogue sur la ville d'Azrak.

Image du 12 juillet 2021 - semaine 28 de 2021.

Archives des images de la semaine de l'année 2021

Galerie des images de la semaine - année 2020

Archives des images de la semaine de l'année 2020

Galerie des images de la semaine - année 2019

Archives des images de la semaine de l'année 2019

◄ Image semaine suivante   Image semaine précédente ►