Chaque semaine, une image parmi les 55 000 prises par Olivier Prévôt a été publiée sur ce site afin d'illustrer la diversité de ses intérêts, des personnes qu'il a rencontrées et des lieux qu'il a parcourus.

La boutique de vêtements - le 21 juin 2010, Azrak, Jordanie

Début juin 2010, Olivier partit pour le Koweït et termina son séjour en Jordanie, en particulier à Amman, mais aussi dans une petite ville sur la route vers l'Arabie Saoudite, à une centaine de kilomètres d'Amman, Azrak.

En début de matinée, il s'est un peu éloigné du centre de cette ville étape en longeant la route principale, les maisons de faisant moins denses. Il arriva devant une petite construction qui faisait office de boutique de vêtements. Devant elle, en plein soleil, des djellabas étaient exposées sur des portants. Il y pris une photographie.

L'image est cadrée verticalement. Aucune personne n'y apparaît. Un groupe de palmiers, légèrement décentré à droite, est totalement inclus dans la photographie. Sur la gauche, le petit bâtiment de briques nues, ressemblant à un garage, est percé par une large ouverture qu'un rideau métallique rouge peut fermer. Son toit de tôles ondulées est maintenu par des moellons directement posées dessus. On ne distingue rien à l'intérieur. Devant, de part et d'autre de l'ouverture, deux barres de fer, scellées dans le mur et dans un plot de béton, forment deux portants où sont suspendues des djellabas. Le portant le plus à gauche est complètement remplis de ces tuniques majoritairement blanches, alors que l'autre n'en supporte qu'environ la moitié, mais celles-ci étant plus colorées. À l'arrière plan, apparaissent des constructions relativement neuves. Le ciel, très bleu, occupe plus de la moitié de la surface supérieure de l'image. Au premier plan, le goudron, gris, semble juste mener à la boutique, entouré d'un sol formé de pierres et de sable.

Cette photographie est un peu particulière dans le travail d'Olivier. Si la place du ciel, le premier plan insignifiant, le décentrement, tous éléments très largement communs à sa production d'image, sont ici présents, il a très rarement, sauf pour certains portraits, pratiqué le cadrage vertical. Il aimait conserver la vision naturelle de ses yeux dans les images qu'il produisait. Mais il a repéré la singularité, voire l'étrangeté de cette situation : ce commerce est situé un peu nulle part, pas tout à fait dans le désert, mais hors des zones agglomérées, à part.

Olivier n'a pris que deux photographies de ce bâtiment et il s'agit de la dernière. Il l'a bien notée, alors que la première n'a eu aucune note. Je l'aime cependant beaucoup, car elle rend bien le sentiment d'isolement, au bout de la petite route qui s'arrête juste au bâtiment. 

Cette image est beaucoup dans la veine des paysages d'Olivier : l'importance du ciel, le décentrement, le premier plan insignifiant, les contrastes atténués, les fils électriques.

Toutes ces images pourraient participer à un nouveau catalogue spécifique sur cette petite ville dans le désert, avec les camionneurs qui y transitent.

Image du 22 mars 2021 - semaine 12 de 2021.

Archives des images de la semaine de l'année 2021

Galerie des images de la semaine - année 2020

Archives des images de la semaine de l'année 2020

Galerie des images de la semaine - année 2019

Archives des images de la semaine de l'année 2019

◄ Image semaine suivante   Image semaine précédente ►