Chaque semaine, une image parmi les 55 000 prises par Olivier Prévôt a été publiée sur ce site afin d'illustrer la diversité de ses intérêts, des personnes qu'il a rencontrées et des lieux qu'il a parcourus.

Portrait de deux bédouins d'Azrak au soleil couchant - le 22 juin 2010, Azrak, Jordanie

En juin 2010, après sa scolarité à l'école SPEOS, Olivier partit pour le Koweït et retourna en Jordanie. En fin de séjour, il alla dans une petite ville à la frontière jordano-saoudienne, Azrak, et y  séjourna trois jours. Ce 22 juin, le dernier jour à Azrak, il sortit tôt le matin et fit de nombreuses photographies toute la journée.

Dans l'après midi, en passant dans cette zone industrielle et routière, il prit quatre photographies de deux hommes assis devant une maison.

Les deux hommes sont complètement vêtus de blanc, d'une longue tunique, manches longues pour celui de droite, courtes pour celui de gauche. Ils portent une calotte blanche. Leurs mains sont posées nonchalamment devant eux. Ils regardent avec sympathie Olivier. Le mur à l'arrière, blanc lui-même, est largement éclairé par le soleil, et l'ombre des deux homme se dessine partiellement sur le fond. On devine des sièges en cuir ou simili-cuir noir où ils sont assis. Il se dégage de toute la composition une certaine sérénité.

Cette image ne représente qu'une petite catégorie de portraits, moins fréquente chez Olivier que ceux resserrés sur le visage de la personne qu'il photographie, moins fréquente aussi que ceux donnant une grande importance à la scène où se trouve la personne sujet de l'image. Mais c'est une forme de portraits s'étant imposée plus vers la fin de son travail, en particulier au Koweït. Les principales caractéristiques en sont le dépouillement de la scène, une chromatisme très réduit, une précision de tout l'ensemble. Contrairement aux portraits centrés sur le seul visage, la profondeur de champ est importante, et donc tout apparaît net, sans aucun flou (il avait la possibilité de réduire la profondeur de champ en adoptant une plus grande ouverture : ici, elle est de 7).

Cette prise a été bien notée par Olivier (il l'a même décrite : c'est le nom donné en haut). Elle est la seule a l'avoir été des quatre portraits, qui sont à peine dissemblables. J'ai néanmoins ajouté le dernier de la série, dont la composition est un peu différente.

 

Cette vue est plus centrée sur les visages des deux hommes, mais ainsi, tout le haut de la photographie devient insignifiant, et les mains - éléments importants de l'image de la semaine - disparaissent. Même si la présence des personnes, en raison du centrage de la composition sur le visage, peut être renforcée, c'est avec raison qu'Olivier a préféré la première photographie à celle-ci.

Cette image aurait sa place dans un nouveau catalogue spécifique sur la petite ville d'Azrak.

Image du 7 juin 2021 - semaine 23 de 2021.

Archives des images de la semaine de l'année 2021

Galerie des images de la semaine - année 2020

Archives des images de la semaine de l'année 2020

Galerie des images de la semaine - année 2019

Archives des images de la semaine de l'année 2019

◄ Image semaine suivante   Image semaine précédente ►